23 mai 2005

La mort du capitaine Roux

Avec la mort du colonel Garnier le 22 mai 1916, c'est le chef de Bataillon Eugène Thinus qui prend provisoirement le commandement  du régiment. Le capitaine adjudant-major Jérôme Roux le remplace à la tête du 3e bataillon. Le lendemain 23 mai, il est tué d'une balle dans la tête.Il fut cité pour la Légion d'honneur en ces termes : "Jérôme Napoléon Roux, capitaine adjudant-major au 112e ri.Officier d'un réel mérite, s'étant toujours fait remarquer par ses belles qualités militaires, d'une haute valeur morale. Au combat du... [Lire la suite]
Posté par 112eri à 11:44 - Permalien [#]

22 mai 2005

La blessure mortelle du colonel Garnier

Originaire de l'Est, le colonel Garnier est né le 1er mai 1858 à Nancy.   En 1905, il est chef de bataillon au 34e RI. Il prend le commandement du 112e quelques jours à peine avant la mobilisation et s'impose aussitôt aux cadres et à la troupe par son entrain et son allant.Le 20 mai 1916, à la Cote 304, il est très grièvement blessé par plusieurs éclats d'obus. Le colonel Garnier meurt à Froidos le 22 mai à l'ambulance. Il y a 89 ans aujourd'hui.                ... [Lire la suite]
Posté par 112eri à 10:15 - Permalien [#]
21 mai 2005

La mort du sous-lieutenant André

Dans la base que je tiens des Morts pour la France du 112e ri, je totalise, pour les combats à la Cote 304, 7 tués le 20 mai, 26 pour la journée du 21, 24 le 22 mai, 14 tués pour le 23 et 5 le 24 mai, mais cette liste est sans doute loin d'être exhaustive. Voici le compte-rendu de la mort du sous-lieutenant André, de la 8e Cie. Exécution de la note du G.Q.G. n° 9896 du 10 septembre 1917 : Au Mort-Homme, le 21 mai 1916, lors d'une attaque ennemie, la 8e Cie était aux 3/4 cernée. Les grenadiers ennemis, après avoir arrosé le boyau... [Lire la suite]
Posté par 112eri à 10:49 - Permalien [#]
20 mai 2005

La Cote 304

A partir du 20 mai 1916,  de sérieux combats ont lieu sur la Cote 304 dont on peut voir une photo ci-dessous. Le colonel Garnier y sera très grièvement blessé ce même jour.                       Merci à Jean-Luc Kaluzko pour la photo :-)
Posté par 112eri à 13:14 - Permalien [#]
19 mai 2005

Le 3e bataillon à l'assaut de 304

Ce 19 mai 1916, le 3e bataillon du 112e ri, sous les ordres du chef de bataillon Thinus,  se lance à l'assaut de la fameuse Cote 304. C'est tout d'abord la traversée des villages  de Montzéville, Esnes et le ravin de la Mort pour parvenir dans la soirée à la Cote 304. Ci-dessous, Montzéville en ruines.
Posté par 112eri à 14:49 - Permalien [#]
17 mai 2005

Le 3e bataillon vers la Cote 304

Le 17 mai 1916, le bataillon Thinus débarque à Blercourt en vue de l'attaque projetée sur la Cote 304. Il va relever le 3e RMZT complétement décimé et épuisé par la fatigue endurée depuis longtemps.
Posté par 112eri à 14:45 - Permalien [#]

17 mai 2005

Une pensée pour...

L'Avignonnais Charles Xavier Duclap fait prisonnier à une date inconnue et mort des suites de ses blessures le 17 mai 1917 en Allemagne.
Posté par 112eri à 12:38 - - Permalien [#]
13 mai 2005

Rostin, le 13 mai 1915

Nouvellement nommé à la tête de la compagnie de mitrailleuses du régiment, Rostin nous livre ses impressions : " Je suis très content de ma nouvelle compagnie qui affirme de plus en plus sa cohésion et son bon esprit. Elle commence à manifester une personnalité, un moral. Mes conseils de prudence sont entendus : je n'ai eu jusqu'ici à déplorer aucune perte, aucune blessure et mes gens, à leur poste, sont attentifs et impatients de cracher leur mitraille.Avec un peu de doigté, j'ai pu mettre mes quatre lieutenants, chacun... [Lire la suite]
Posté par 112eri à 18:55 - - Permalien [#]
10 mai 2005

Rostin, le 10 mai 1915

"Je ne descendrai pas à Esnes où j'espérais aller jeter un coup d'œil sur mon unité et aussi me laver ferme et changer de linge. J'y renonce pour rester sur la brèche où des événements peuvent brusquement se produire. Si attaque il y a, elle sera sournoise et violente, accompagnée de quelque nouvelle infamie : pétrole, asphyxie ou autre chose. On se prépare à se boucher le nez et à tenir bon aussi. C'est tout juste si, au fond de soi-même, on ne désire pas quelque "coup de chien" pour détendre ses nerfs et épancher sa... [Lire la suite]
Posté par 112eri à 10:21 - - Permalien [#]
08 mai 2005

Le lt-colonel de Gail décoré

Ainsi donc, le 8 mai 1917, le lieutenant-colonel Jean François de Gail est élevé au grade d'officier de la légion d'honneur. Il reçoit la rosette des mains du général Guillaumat, commandant la 2e Armée.De Gail est un officier supérieur de cavalerie passé, à sa demande, dans l'infanterie.
Posté par 112eri à 10:44 - - Permalien [#]