30 mars 2006

JMO du 30 mars 1917

Journée calme. L'ennemi paraît s'inquiéter davantage de l'activité de nos travaux, d'où des tirs de harcèlement  inusités jusqu'ici. Travail incessant d'organisation. La pluie gène le travail. Il faut lutter avec l'eau qui envahit les abris et les sapes.  Pertes du 30 : 2 tués, 7 blessés. Si ce n'est pour les officiers, le JMO ne cite jamais le nom des tués ; malgré cela, mes recherches actuelles m'ont permis de trouver les 2 soldats tués de ce jour :
Posté par 112eri à 12:20 - - Permalien [#]

28 mars 2006

JMO du 28 mars 1917

Dans la nuit du 28 au 29 mars, le 2e bataillon (bataillon Moyret) relève au quartier des Chambrettes le 2e bataillon du 55e (bataillon Guiol). Le 3e bataillon (bataillon Thinus) est relevé au quartier Orsova par le 5e bataillon du 246e et vient aux carrières d'Haudromont. Secteur occupé par le régiment le 28 au soir : Pertes du 28 : 1 blessé de la 9e Cie.
Posté par 112eri à 12:04 - - Permalien [#]
22 mars 2006

De l'huile de morue, s'il vous plaît !

En convalescence à Ambazac, dans la Haute-Vienne, Robert Dominique Miquelis, écrit à sa mère : Ambazac, le 22 Mars 1915Chère mère, Si vous pouviez m'envoyer un demi litre d'huile de foie de Morue car ici il fait qu'on le commande dehors. Je vous embrasse tous, Votre fils pour la vie,Miquelis Dom
Posté par 112eri à 11:45 - Permalien [#]
12 mars 2006

Les brancardiers à l'honneur

Extrait de l'ordre de la brigade n° 8, en date du 12 mars 1915 :"Le colonel commandant la 57e brigade cite à l'ordre de la brigade :Les brancardiers et infirmiers du 112e régiment d'infanterie. Ils ont montré un courage et un dévouement remarquable en assurant, dans des conditions particulièrement difficiles et sous le feu, le relèvement des blessés (affaire des 26 et 27 février 1915).                               ... [Lire la suite]
Posté par 112eri à 11:29 - - Permalien [#]
09 mars 2006

Suicide d'après-guerre

Le 9 mars 1919, Laurent Guiol, originaire de La Crau, dans le Var, se suicidait à l'hôpital de St-Mandrier.  Prisonnier, il avait contractée une maladie, peut-être incurable. Il décidait alors de mettre fin à ses jours.
Posté par 112eri à 11:17 - Permalien [#]